01 août 2017

Les Salles-Lavauguyon : richesses et variété d’un territoire !

Esquisse de la géographie du terroir des Salles-Lavauguyon 

Les Salles-Lavauguyon - Carte de Cassini de 1775

            La commune rurale de « Les Salles-Lavauguyon », qui est aussi dénommée « Las Salas La Vau Guion » en dialecte occitan-limousinest située à une douzaine de kilomètres au sud-ouest de la ville de Rochechouart, son chef-lieu de canton et d'arrondissement.

Aire linguistique de l'Occitan-Limousin,
Les Salles-Lavauguyon se trouve entre
Rochechouart et Montbron
            Géographiquement parlant, la latitude du bourg principal des Salles-Lavauguyon est de 45.745 degrés Nord et sa longitude est de 0.693 degrés Est.

            Assise presque au centre de la Région Nouvelle-Aquitaine, dans la structure territoriale Pays d'Ouest Limousin et le département de la Haute-Vienne, la commune des Salles-Lavauguyon est équidistante d’une cinquantaine de kilomètres des agglomérations de Limoges et d’Angoulême.

            Situé sur la Route Historique Richard Cœur-de-Lion, le bourg des Salles-Lavauguyon, principal village de la commune, est distant d’une trentaine de kilomètres des villes de Nontron, en Dordogne, de Saint-Junien, en Haute-Vienne et de La Rochefoucauld, en Charente.

            Les Salles-Lavauguyon est une des communes du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin.

Parc Naturel Régional Périgord-Limousin

            Le Code Postal des Salles-Lavauguyon est : 87440, son Code Insee est : 87189.

            En 2014, date du dernier recensement, la population communale était de 167 habitants. Comme dans de nombreuses communes rurales, ce nombre a diminué depuis 1999 où on décomptait 198 habitants.

            La surface communale des Salles-Lavauguyon est de 1.232 hectares (12,32 km²), ce qui correspond a une densité de population d’environ 13,6 habitants au Km².


            Les villages de la commune des Salles-Lavauguyon sont implantés à des distances relativement équivalentes autour du bourg principal.
Un ancien instituteur, monsieur Maurice Lagarde, en donnait cette description : 
« Ils sont établis sur les parties saines des plateaux ou même à flanc de coteau, sur le versant de la vallée de la Tardoire tel le village de La Vauguyon, bâti près de l’ancien château féodal. »

Ancienne ferme dans le village de Lavauguyon

            Les villages et hameaux de la commune des Salles-Lavauguyon sont :
Chez Berthou, Chez Lafont, Chez Rambaud, Chez Tony, Fougeras, la Folie, la Loge, la Maison du Bost, la Tallandie, Lavauguyon (autrefois écrit La Vauguyon, proche des ruines de l’ancien château féodal), le Bost du Loup, le Chêne Vert, le Greus, le Manein, le Ménieux, le Petit Chez Bureau, le Petit Texiéras, le Tilleul, les Granges, les Landes, les Loges, les Royaux, les Tuilières, Maurinas, Raverlat (aussi orthographié Raverlac) et Texiéras.

Vue de l'eglise et du bourg des Salles-Lavauguyon 

            Le terroir des Salles-Lavauguyon est arrosé par la Tardoire, rivière affluent de la Charente, qui forme la limite sud avec la commune de Maisonnais-sur-Tardoire, et par plusieurs petits affluents de cette rivière, le Ruisseau des Salles, grossit par le Ruisseau de l’Abbaye, qui arrose la presque la totalité du territoire communal, le Ruisseau de Puissenet, qui forme la limite avec la commune de Chéronnac, le Ruisseau des Sagnes, le Ruisseau de Macara et le Ruisseau des Coutures, séparant cette commune de celle de Maisonnais-sur-Tardoire.

            Certains étangs, situés sur le Ruisseau de l’Abbaye et sont principal affluent, qui prend sa source près du hameau de chez Lafont, ont une origine médiévale, ils sont représentés sur les cartes topographiques du XVIIIème siècle, tel l’étang de la Tallandie, l’étang de Maurinas, et l’étang des Loges.  

Vue de l'étang de Raverlat

            Le relief, légèrement vallonné, de la commune des Salles-Lavauguyon est partagé entre le Massif de l'Arbre, à l'ouest, et les premières collines des Monts de Châlus, à l'est.
Il est caractérisé par des faibles ondulations du paysage, dans lesquelles s’incrustent des parties plus basses, qui correspondent aux cours des ruisseaux affluents de la Tardoire et par la vallée encaissée de cette rivière, qui marque la limite séparant la commune des Salles-Lavauguyon de celle de Maisonnais-sur-Tardoire.

            L’altitude moyenne du relief de la commune des Salles-Lavauguyon est de 263 m.
Le point le plus élevé est situé à 301 m d’altitude, il se trouve entre le hameau de Chez Tony et la limite de la commune voisine de Chéronnac.
Le point le moins élevé, environnant toutefois les 198 m d’altitude, se trouve sur la rive droite de la Tardoire, proche de la limite avec la commune de Maisonnais-sur-Tardoire et du Moulin de Fontfroide.

La Tardoire près de l'ancien Moulin de Macara

            La commune des Salles-Lavauguyon est géologiquement campée sur les premiers contreforts occidentaux du Massif central.
Son sous-sol est majoritairement constitué de roches granitiques et métamorphiques (gneiss et granite). Celles-ci ont été formées à la période Paléozoïque, il y a environ 400 millions d'années, lors du plissement des Massifs Hercyniens.

            D‘autre part, la géologie du terroir des Salles-Lavauguyon est caractérisée par sa situation dans l’emprise du Cratère de l'astroblème de Rochechouart-Chassenon, aussi nommé « Météorite de Rochechouart ».
Ce cratère d’un diamètre original d’environ 20 km, dont il ne reste aujourd’hui que certains fragments visibles, a été formé par l’impact d’un astéroïde, tombé sur la Terre il y a environ 200 millions d’années, à une période qui se trouve à la limite entre les ères géologiques du Trias et du Jurassique.

Le Pays de la Météorite de Rochechouart

            Certaines roches du sous-sol de la commune des Salles-Lavauguyon ont été fracturées ou choquées lors de l’impact de l'astroblème de Rochechouart-Chassenon.
Elles se distinguent par des granites à deux micas, à grains fins ou moyens de texture parfois orientée, soulignée par la disposition particulière des micas, connus sous le nom de Granite des Salles-Lavauguyon.

            Les monuments exceptionnels du bourg des Salles-Lavauguyon comptent parmi les attraits touristiques du Pays de la Météorite !

            Le prieuré médiéval, construit au XIIème afin de subvenir aux besoins des chanoines des Salles, fut remanié aux XVème et XVIIème siècles.

Ancien prieuré des Salles

            L’église prieurale, chef d’œuvre de l’Art roman Limousin, datée entre la fin du XIème et le début du XIIIème siècle, abrite certaines des plus remarquables fresques romanes de France.

Façade et clocher de l'eglise prieurale 

            Les ruines de l’ancien château féodal de Lavauguyon, bien que voisines du village du même nom, ne sont pas situées sur le territoire de la commune des Salles-Lavauguyon, mais sur celui de la proche commune de Maisonnais-sur-Tardoire.

Ruines de l'ancien château de La Vauguyon

            Une ancienne voie, indiquée sur la Carte générale de la France N°69, établie sous la direction de César-François Cassini de Thury et publiée entre 1772 et 1777, traverse le terroir de l’ancienne paroisse et de l’actuelle commune des Salles-Lavauguyon d’ouest en est.  Cette voie, que certains archéologues considèrent comme une route d’origine gallo-romaine tardive, s’inscrite sur le tracé d’un cheminement de l’époque protohistorique, elle reliait autrefois les chefs-lieux des cités des Angoumoisins et des Lémovices.

            Dans le village de Raverlat, un polissoir en quartz blanc veiné, destiné à polir avec l’aide de sable et d’eau les haches en silex, est daté de l’époque Néolithique. Il est le témoin des premiers défrichements effectués par les cultivateurs de la préhistoire, dans les contrées de l’ouest du Limousin.
           
Polissoir Néolithique de Raverlat


            Le blason des Salles-Lavauguyon, créé par un sous-préfet de Rochechouart vers la fin du XXème siècle, se décrit héraldiquement comme : « D'azur au portail de l'église de saint Eutrope d'argent, au chef fascé ondé d'argent et de gueules»